Anne, Monique et moi* en visite au pays des poulets amapiens

Par grand vent et soleil radieux, Dominique** nous a accueilli sur son domaine. D’un côté, les volailles et de l’autre les cultures.

Si nous parlons culture, nous énumérerons : blé, orge, maïs, triticale mais aussi de la luzerne. Tout ça sur 107 ha. Cela sert en partie à l’alimentation des bêtes en partie et la vente de semences bio.

Côté bêtes à plumes, nous avons les poussins. Ceux qui étaient au chaud sont pour le mois de février. Comptons 5 mois entre la commande et le poulet dans votre panier : 1 mois pour la commande, 4 mois pour le « cocoonage » dans les box avec le parcours réglementaire. Quelques photos peuvent vous faire découvrir l’environnement de nos poulets.
Désolée pas de photos des pintades car ces demoiselles sont trop craintives et elles seraient capables de s’étouffer mutuellement par peur de celui qui pénètre dans leur sweet home.
Dominique nous a fait assister à la sortie des demoiselles à cou nu (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cou_nu).
Elle nous a montré l’alimentation des poussins et des poulettes et préciser les conditions de leur dernier voyage.

Les poulets qui seront présents le mois prochain, sont mis à la nuit tombée dans des caisses. On peut même dire cueilli. L’abattoir qui les recevra le lundi matin est à Bellegarde plus près du précédent, petit abattoir artisanal avec lequel Dominique est contente de travailler. Pour nous, c’est 600 poulets et 70 pintades en 2016. Dominique en élève plus de 2500 pour fournir 5 AMAP mais aussi le restaurant O Terroir à Montargis plus quelques ventes aux particuliers.

Nous sommes reparties pour laisser la place au contrôle « Qualité France ». Deux fois par an, tout est regardé et la certification Bio est confirmée !

*Anne Cunningham, Monique Landré responsables contrats et Françoise Bégout coordinatrice avec Dominique Cornet** (productrice de l’AMAP Terre en Vie depuis 2006)

Soyez informé(e) !

Inscrivez-vous à notre [Lettre d'Actus]