Comment déguster le fenouil, le chou frisé, le chou rave, la courge patidou, les salsifis ?

Le fenouil
Contrairement à ce que sa forme de bulbe laisse croire, le fenouil est un légume feuilles.
Dégustez le cru : en lanières à tremper dans une sauce ou émincé pour composer une salade craquante. Essayez aussi râpé sur un plat de pâtes, arrosées d’un trait d’huile d’olive.
Cuit une dizaine de minutes à la vapeur, le préparer en gratin, en purée avec de la pomme de terre ou de la carotte ou encore mixé pour en faire une soupe. N’hésitez pas à lui ajouter de l’ail, ils font bon ménage.
Le fenouil se prépare aussi braisé, dans du beurre, avec un peu de sucre qui le fait doucement caraméliser.

Le chou frisé

Grandes feuilles, à faire cuire en changeant l’eau de cuisson au bout de quelques minutes pour une meilleure digestion.

Le chou rave

Boule de couleur vert pâle auréolée de longues tiges. A manger râpé en salade ou cuit en gratin avec sauce béchamel, fromage et cumin par exemple. Plus original avec de la crème de coco.

La courge patidou

Jolie petite courge, le patidou (Sweet Dumpling en anglais, ce qui veut dire « boulette sucrée ») avec une chair jaune à orangé ferme, fine et sucrée, avec un petit goût de châtaigne et de noisette.
Légume ancien originaire d’Amérique du Sud, elle se mange crue râpée ou cuite, aussi bien sucrée que salée, sa petite taille permet de la farcir au four.

Les salsifis

Légume racine, comme la carotte ou la betterave. Les Grecs consommaient déjà ce légume racine sous le nom de « barbe-de-bouc ».
Pelez les salsifis avec des gants car ils noircissent les mains et plongez-les ensuite rapidement dans une eau citronnée pour qu’ils ne noircissent pas ou faites les cuire immédiatement 15 à 25 minutes dans l’eau bouillante après les avoir coupés en tronçons de 5 à 6 cm de longueur. Ensuite cuisinez-les à votre goût : à la poêle, en gratin, en soupe…

Soyez informé(e) !

Inscrivez-vous à notre [Lettre d'Actus]